Participer
éditorial

L’UDC, un parti avec une vision et des idées claires

Vous n’avez pas pu passer à côté, cette semaine la presse romande s’est délectée du retrait de leurs fonctions de plusieurs responsables de sections UDC. Certains médias sont même allés jusqu’à parler de complot orchestré à l’interne et savamment synchronisé. A leur décharge, il est vrai que l’image renvoyée par ces départs dans un laps de temps si court n’est pas des plus idéale, à un peu plus d’un an des élections fédérales. Cependant, soulignons qu’aucun de ces démissionnaires n’a quitté le parti ou ne s’est même distancé de sa ligne et de ses valeurs, loin s’en faut.

L’UDC est un parti exigeant, car il consent à lutter continuellement pour la sauvegarde des intérêts de notre Confédération. Tenir sur la durée dans l’affrontement est un travail astreignant, qui exige de notre personnel politique un engagement de tous les instants.

Si l’UDC est aujourd’hui le plus grand parti du pays, c’est bien parce qu’elle est basée sur des idées fortes et une ligne claire. Des départs de présidents, d’élus ou de collaborateurs de parti il y en a toujours eu et il y en aura toujours. Mais, Dieu merci, nos idées et notre vision pour la Suisse nous survivent. Lorsqu’une personne glisse un bulletin de vote UDC dans l’urne, elle le fait parce qu’elle croit en certaines valeurs. Elle le fait parce qu’elle tient à ses libertés et parce qu’elle souhaite que la Suisse reste la Suisse.

Le récent volte-face de nos adversaires politiques au sujet de nos relations avec l’Union européennes démontre, s’il était besoin, que nous avions vu juste. Alors que notre parti met en garde la population et se bat depuis des années contre tout diktat européen et pour notre autodétermination, voilà que certains semblent débarquer de la lune. En effet, ceux qui, toutes ces années, nous ont traités d’extrémistes et se sont agenouillés devant Bruxelles prennent subitement conscience des conséquences désastreuses qu’aurait pour notre pays un accord-cadre tel que souhaité par le Conseil fédéral. Mieux vaut tard que jamais…

Dans ce contexte, l’initiative pour l’autodétermination, qui sera soumise au peuple le 25 novembre prochain, revêtira une importance toute particulière. Ce sera en effet l’occasion de démontrer que notre parti sait toujours proposer des solutions aux principales préoccupations des Suissesses et des Suisses, en affirmant haut et fort notre souhait d’indépendance et de souveraineté.

Soyons fiers d’être UDC et affirmons-le !

partager l’article
par l’auteur
Kevin Crausaz
SVP (VD)
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord