Participer
éditorial

Garantir notre souveraineté

Pour garantir la souveraineté et l’autonomie d’un Etat, l’autorité politique doit non seulement gouverner sur le territoire et sur la population, mais elle doit aussi affirmer son indépendance par rapport aux autres Etats. La souveraineté transcende les générations, elle est source de succès et d’émancipation.

Le 6 décembre 1992, les Suisses ont voté et ont refusé l’entrée dans l’Espace économique européen (EEE). Contre l’avis du Conseil fédéral, contre la majorité de la classe politique, contre les syndicats et les milieux économiques, le peuple a choisi la dignité du souverainisme et a remis l’indépendance à l’honneur contre le supranationalisme qu’on voulait lui imposer.

Force est de constater que depuis cette date, la stratégie du contournement, la méthode des petits pas, le mensonge par omission veulent cacher le projet ultime d’intégration à l’Union européenne. On peut mentionner, par exemple, le refus de l’autodétermination en novembre dernier, ou l’acceptation récente de la directive européenne qui nous prive de notre droit libéral sur les armes. Nos votations se déroulent maintenant sous tutelle, l’agenda politique semble nous être dicté par Bruxelles. Il est temps que certaines de nos élites avouent aux citoyens leurs réels desseins.

La démocratie directe est en passe d’être réduite à une caisse d’enregistrement de textes émanant de l’étranger. La classe politique nous présente ces directives comme étant inéluctables et sources de progrès. La souveraineté populaire est battue en brèche. Le citoyen avide de vérité, fier de son histoire, convaincu de la valeur de ses traditions, se voit trahi par une certaine élite qui vise l’intégration économique et politique jusqu’à l’effacement de la nation.

Des termes comme « peuple suisse » sont devenus connotés voire stigmatisants. Pour honorer la pensée unique, il ne faudrait plus rien nommer. Les peuples devraient laisser place au mondialisme à tous crins. Le territoires serait dépassé et voué à disparaître au profit de la supra-territorialité incontrôlable et sans limite.

Mais la souveraineté n’est pas un mot sans signification. C’est une version étatique de l’amour et de la fidélité, l’amour et la fidélité envers son pays, son histoire, son avenir. Cet engagement ne se fait pas au détriment des autres, mais pour le peuple et avec lui. Car les citoyens ont un impact véritable sur leur destin. Cet amour du pays, nous le reconnaissons aussi aux autres nations, et cela n’empêche nullement les discussions, la coopération, les échanges.

Je ne suis pas né suisse, je le suis devenu, ni par nécessité, ni par opportunisme, mais parce que j’ai été impressionné par ce pays, par sa population, son histoire, sa manière de vivre. Un pays si peu peuplé, si petit en taille, qui ne dispose pas de beaucoup de ressources, un pays qui semble insignifiant, mais qui s’est hissé au rang des grandes nations.

La revendication de souveraineté est légitime. Elle constitue bel et bien une réaffirmation du politique, ancré dans la réalité locale, contre cette tendance à la privatisation du pouvoir, ainsi qu’à l’éloignement des centres de décisions. De par mes origines, je sais ce que colonie veut dire. C’est dans cette direction que l’on se dirige tout droit, avec de nombreux élus qui ne veulent rien assumer. Face aux attaques, je veux être le dernier des Mohicans. Car qui ne défend pas ses droits mérite de les perdre et s’expose à la servitude.

partager l’article
par l’auteur
Jocelyn Canope
UDC (VD)
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord