Participer
Communiqué de presse

Urgence économique : préservons les emplois !

Face à la crise qui frappe violement et durablement l’ensemble des acteurs économiques de notre canton, l’UDC Vaud a pour priorité de préserver les emplois des Vaudoises et des Vaudois. Notre parti entend agir avec détermination et efficacité pour atteindre ce but, tout en engageant les moyens financiers avec sang-froid. Les mesures annoncées ce matin par le Conseil d’Etat répondent globalement aux attentes exprimées hier lors d’une conférence de presse interpartis coorganisée par l’UDC.

La dégradation de la situation sanitaire contraint le Conseil d’Etat a adopté des mesures particulièrement éprouvantes qui – si elles ne sont pas accompagnées efficacement – auront la funeste conséquence de priver des milliers de Vaudoises et de Vaudois de leur emploi. Face à l’urgence économique qui s’abat sur nous, l’UDC refuse la fatalité et entend tout mettre en œuvre pour préserver les emplois et, par voie de conséquence, les perspectives d’avenir dans notre canton.

Répondant aux attentes exprimées hier, les mesures présentées ce jour par le Conseil d’Etat pour faire face à l’urgence économique répondent globalement aux attentes. Si la priorité est – sans aucune ambiguïté – de préserver les places de travail, il convient d’agir avec sang-froid et responsabilité au moment d’engager l’argent des contribuables. A cet égard, l’UDC appelle le Conseil d’Etat à agir étape par étape en consultant largement les milieux politiques, économiques et sociaux avant de présenter de nouvelles mesures entraînant de nouveaux engagements financiers qui devront être assumées par les générations futures.

L’UDC demande la réouverture des cafés-restaurants

Si notre parti salue globalement les mesures annoncées mardi soir, puis ce matin, pour lutter contre la pandémie, il regrette toutefois la fermeture généralisée des cafés-restaurants. En effet, les cafetiers-restaurateurs ont tout mis en œuvre avec diligence et responsabilité pour lutter contre la pandémie : distance sociale dans les restaurants, parois de protection entre les tables, gel hydroalcoolique à disposition, personnel équipé de masques et traçages de la clientèle.

Or, en privant les gens de prendre un café ou de manger au restaurant, beaucoup continueront à se voir mais le feront dans les cercles privés, en dehors de tout contrôle, donc en dehors de toute prise de conscience responsable. Cette mesure semble contre-productive sur le plan sanitaire et catastrophique sur le plan économique et social.

L’UDC demande un débat au Grand Conseil et des décisions collectives

Notre parti réitère sa demande pour que les mesures décidées par le Conseil d’Etat soient soumises au Grand Conseil, avec l’opportunité d’un débat et une décision, collectivement assumée. Nos institutions démocratiques doivent être respectées, car elles sont de taille à affronter la pandémie. Rien ne justifie que le législateur soit privé du pouvoir d’agir sur des décisions aussi importantes que celles adoptées aujourd’hui par l’exécutif.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord