Participer
Communiqué de presse

Mercosur : l’initiative UDC soutenue par le Grand Conseil

Belle victoire de l’UDC dont l’initiative parlementaire « Sortir les produits agricoles de l’accord avec le Mercosur pour la survie de notre agriculture et la santé de nos enfants » a été acceptée ce jour par la majorité du Grand Conseil et sera renvoyée au Conseil d’Etat. Tous les groupes, à l’exception du PLR, ont accueilli favorablement le texte.

L’exécutif cantonal se voit ainsi confier la mission d’exercer son droit d’initiative auprès de I’Assemblée fédérale afin d’exiger que les produits agricoles et les produits de l’élevage soient sortis du futur accord de libre-échange, que le ministre PLR Johann Schneider-Ammann se presse de conclure avec les pays du Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay).

L’initiative du groupe UDC a pour but de garantir aux citoyens suisses des produits de qualité. Elle vise également à éviter que nos agriculteurs ne fassent les frais d’une trop grande ouverture du marché. Nos producteurs ne pourraient pas résister face à une concurrence aussi déloyale qui les conduirait progressivement à leur perte.

En effet, les pays du Mercosur produisent à bas prix grâce à des domaines agricoles bien plus étendus et avec nettement moins de contraintes et d’exigences que les domaines agricoles suisses, notamment au niveau sanitaire. Ils cultivent des OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) à large échelle et augmentent le rendement de leurs élevages grâce notamment à des hormones de croissance et des traitements préventifs du bétail aux antibiotiques.

D’un point de vue écologique, il semble également insensé que, pour des raisons économiques, les produits que l’on consomme en Suisse parcourent des milliers de kilomètres pour finir dans nos assiettes.

Cette démarche est donc bénéfique tant pour les consommateurs qui sauront ainsi ce qu’ils mettent dans leur assiette que pour les producteurs qui doivent pouvoir vivre de leur travail. Loin de représenter les seuls intérêts des agriculteurs, le texte de l’initiative va dans le sens des préoccupations de la population qui a récemment plébiscité par près de 79% des voix l’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire. Il serait temps pour le Conseil fédéral de mettre en œuvre la volonté populaire.

L’UDC demande au Conseil d’Etat de se saisir du problème et de défendre avec fermeté les intérêts de nos consommateurs et de nos producteurs.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord