Participer
Communiqué de presse

L’UDC Vaud refuse que les Vaudoises et les Vaudois passent une nouvelle fois à la caisse

Estimé entre 30 et 40 milliards, le coût de la nouvelle loi sur le CO2 frappera une fois de plus les classes moyennes qui travaillent durement et, par ailleurs, impactera également les finances des communes et des cantons. Soucieux de préserver le pouvoir d’achat de notre population, le député Denis Rubattel a déposé une interpellation dans sens lors de la séance du Grand Conseil d’hier. Par ailleurs, le Comité central de l’UDC Vaud recommande de soutenir le référendum contre cette loi, soumis à nos délégués lors de notre Congrès de demain.

Conscient des difficultés que ces augmentations de taxes engendreront pour les ménages et les collectivités publiques vaudoises, le député d’Assens Denis Rubattel a déposé une interpellation qui rappelle les coûts liés à cette nouvelle loi : entre 12 et 20 centimes de plus à la pompe pour l’essence et le diesel ainsi que le doublement de la taxe sur le mazout et le gaz. L’UDC Vaud ne peut pas tolérer que les citoyennes et les citoyens de notre canton passent une nouvelle fois à la caisse. Pour réduire les émissions de CO2, commençons d’abord par reprendre le contrôle de notre immigration !

Mettre un terme au laxisme rose-vert

Depuis janvier 2019, au nom de « l’urgence climatique », les autorités politiques de notre canton ont toléré la désobéissance civile dans nos rues, ils ont toléré que les élèves puissent sécher les cours pour ces motifs politiques et ils ont toléré que notre police soit mise au défi. Or, l’impunité engendre une escalade des excès qui peut mener jusqu’à des actes très graves. Afin de protéger les Vaudoises et les Vaudois, le député, Yvan Pahud s’est fendu d’une résolution afin de mettre nos autorités devant leurs responsabilités :« l’impunité ne sera plus tolérée dans notre canton » a déclaré le Municipal de Ste-Croix. Afin d’assurer le respect de nos institutions et de l’état de droit, l’UDC estime qu’il est grand temps que notre parlement soutienne cette résolution.

Les chasseurs Vaudois méritent notre reconnaissance

Alors que la nouvelle loi fédérale sur la chasse a été refusée en votation le week-end dernier, l’UDC Vaud ne peut que déplorer l’attitude du Conseil d’Etat et particulièrement de Béatrice Mettraux, cheffe du département de l’environnement et de la sécurité dans l’échec de ce projet. L’acharnement de notre Conseil d’Etat contre cette loi, observé notamment dans certains journaux, a pesé dans le vote des citoyens de notre canton. Face à ce triste constat, le député José Durussel a réaffirmé le soutien de notre parti aux différentes associations et organisations des milieux de la faune et de l’élevage vaudois, indispensable au bon fonctionnement de la biodiversité de notre canton.

Davantage de sécurité sur nos routes

Soucieux d’augmenter le niveau de sécurité sur nos routes, le député Cédric Weissert a déposé une initiative cantonale afin de rendre obligatoire le port du casque pour les cyclistes. « C’est un danger en premier lieu pour le cycliste lui-même mais aussi pour les autres usagers comme les piétons ou les automobilistes » a déclaré l’élu d’Ecublens. L’initiative, qui a été renvoyée à une commission, sera suivie de près par notre parti.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord