Participer
Communiqué de presse

L’UDC SALUE LE RÉVEIL DE LA MAJORITÉ SILENCENCIEUSE ET DE LA SUISSE QUI TRAVAILLE

L’UDC Vaud a été suivie à 100% de ce dimanche de votations fédérales. Notre parti salue le résultat particulièrement clair – tant vaudois que suisse – sur les deux initiatives anti-agricoles, ainsi que le rejet de la loi ratée sur le CO2. Ce premier vote sur des thèmes défendus par la vague verte a démontré que les Suissesses et les Suisses ne veulent pas du socialisme comme traitement pour protéger notre environnement. L’UDC Vaud se félicite d’avoir su rester fidèle à sa ligne politique alors que tant de leaders d’opinion, de politiciens et d’observateurs de la vie politique s’étaient laissé convaincre de soutenir la loi sur le CO2 afin de s’inscrire dans le prétendu sens de l’Histoire.

L’UDC Vaud a été le seul parti vaudois à soutenir le 2x NON aux initiatives anti-agricoles et le NON à la loi ratée sur le CO2. Dès la récolte de signatures en octobre 2020 pour le référendum contre la loi sur le CO2, l’UDC Vaud avait pris formellement position lors de son Congrès au nom des régions de campagne, des agriculteurs, des pendulaires, des PME et indépendants, des classes moyennes et populaires qui allaient devoir passer à la caisse pour financer cette loi inefficace et antisociale.

Notre parti se félicite de la forte mobilisation de la majorité silencieuse qui, depuis la vague verte de 2019, a été systématiquement stigmatisée par les leaders d’opinion et les élites politiques. Les résultats du jour sont la réponse de la Suisse qui travaille à celle de la désobéissance civile et de l’occupation illégale des rues.

Préserver la nature : freiner la démographie au lieu de surtaxer la population !

Le refus de la loi sur le CO2 démontre que la population ne veut pas du socialisme comme réponse aux enjeux climatiques. « La majorité des gens voit bien qu’il est injuste de taxer et encore taxer ceux qui vivent là tout en refusant de freiner l’explosion démographique qui frappe notre canton. Le Conseil d’Etat vient de communiquer que la barre du million d’habitants sera dépassée dans 20 ans. Cette réalité saute aux yeux de tout le monde, mais les politiciens refusent d’en parler afin de ne pas faire le jeu de l’UDC, comme ils disent », commente Michaël Buffat, conseiller national.

Le double NON clair et net aux initiatives anti-agricoles démontre également que les Vaudoises et les Vaudois sont attachés à une agriculture de qualité. « Les citoyennes et citoyens ont compris les enjeux agricoles et plébiscités les prestations écologiques fournies depuis plus de dix ans volontairement des agricultrices et agriculteurs de notre pays », rajoute Philippe Jobin, député et président du groupe au Grand Conseil.

La Suisse ne veut pas du socialisme pour préserver son environnement

Aux yeux de l’UDC, il est vital et non-négociable de préserver la nature et les ressources qui en découlent. Notre parti prend très au sérieux les enjeux liés à la préservation de l’environnement. « Tout le monde partage le diagnostic climatique, c’est sur le traitement à administrer qu’il y a débat. Les Verts ont commis l’erreur de s’allier aux socialistes en envisageant uniquement un traitement socialiste à la résolution de ces enjeux, c’est voué à l’échec, rappelle Kevin Grangier, président de l’UDC Vaud, il faut favoriser l’innovation et l’efficience et il faut mesurer la démographie ».

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
compte postal
10-4168-3
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord