Participer
Communiqué de presse

L’UDC EXIGE UNE PLANIFICATION RAPIDE ET CLAIRE DE LA RÉOUVERTURE DES COMMERCES

À la suite des mesures liberticides imposées par le Conseil fédéral, de nombreux restaurateurs et travailleurs se trouvent toujours dans la plus grande incertitude pour leur avenir. C’est situation n’est pas tolérable, c’est pourquoi, l’UDC a déposé une résolution demandant que le Conseil d’Etat présente au Grand Conseil une planification claire, transparente et rapide de la réouverture des cafés-restaurants, des commerces non-essentiels et des lieux culturels, afin que les personnes concernées puissent anticiper clairement la levée des restrictions fédérales.

De très nombreux emplois sont en sursis dans notre canton en raison des contraintes fédérales. C’est pourquoi, notre parti estime qu’une planification claire, transparente et publique est indispensable afin de permettre une réouverture rapide des commerces. « La préservation des emplois est au centre des préoccupations de l’UDC, elle doit être au cœur du dispositif et de la planification du Conseil d’Etat. » a notamment déclaré Philippe Jobin, président du groupe UDC au Grand Conseil et syndic d’Echichens.

Des repas chauds pour les travailleurs

La pétition en ligne de l’UDC « Des bistrots pour les travailleurs ! » (à signer sur https://bistros-pour-les-travailleurs.ch/) a connu un franc succès avec près de 50’000 signatures récoltées en une semaine. Se faisant la porte-parole de ces 50’000 signataires, l’UDC Vaud demande la transformation temporaire des bistrots, cafés et restaurants en « cantines » afin de leur permettre d’accueillir tous les employés et ouvriers obligés de travailler à l’extérieur de leur domicile.

En effet, ces derniers doivent travailler dans des conditions rendues difficiles par le froid, la pluie ou la neige et n’ont plus la possibilité de se réchauffer durant la pause de midi. Pour faire face à cette problématique le député de Ste-Croix, Yvan Pahud a déposé une résolution demandant la transformation temporaire des bistrots, cafés et restaurants en « cantines » afin de leur permettre d’accueillir les employés et ouvriers obligés de travailler à l’extérieur et ainsi réduire le risque d’accidents professionnels.

L’UDC Vaud s’oppose au gouffre financier d’une caisse maladie socialiste unique

Alors que le projet d’une caisse maladie publique – en réalité une caisse maladie socialiste unique – a, par quatre fois déjà, été refusée par le peuple suisse, le parti socialiste revient une nouvelle fois à la charge en demandant la possibilité d’instaurer une caisse maladie socialiste unique dans le canton de Vaud.

Contrairement aux idées reçues, une caisse maladie socialiste unique ne réduira en rien les primes mais augmentera massivement la bureaucratie ainsi que les impôts des contribuables de notre canton. Le gouffre financier de l’Hôpital Riviera-Chablais et ses lacunes de gouvernance provoquées par la gestion socialiste de la santé laissent en effet imaginer le pire si d’aventures les mêmes acteurs ont la charge d’une caisse maladie socialiste unique.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
compte postal
10-4168-3
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord