Participer
Communiqué de presse

L’INITIATIVE CONTRE L’INJUSTICE FISCALE QUI FRAPPE LES COMMUNES VAUDOISES EST DÉPOSÉE !

Ce matin, l’UDC du Canton de Vaud et le comité d’initiative « SOS Communes » ont remis 13’430 signatures valables à la Chancellerie d’État. L’initiative lutte contre l’injustice fiscale qui frappe les Communes vaudoises, car ces dernières sont chargées de payer les politiques démesurées décidées par la majorité rose-verte du Conseil d’État. Le dépôt de l’initiative « SOS Communes » est une victoire contre le laboratoire socialiste qu’est devenu le canton de Vaud. L’UDC est prête à mener campagne en faveur du OUI à l’initiative !

Ce matin, la délégation de l’UDC composée de Kevin Grangier, président du parti, Philippe Jobin, député et chef du groupe au Grand Conseil, Sacha Soldini, député du district de Nyon, Raoul Sanchez, président de l’UDC Côte-Ouest, Romain Belotti, président de l’UDC Riviera et Nicolas Fardel, secrétaire général, a remis les 13’430 signatures valables de l’initiative « SOS Communes » à la Chancellerie d’État.

« Quand l’État de Vaud allait financièrement mal à la fin des années 1990, les Communes ont été appelées à la rescousse et ont soulagé l’État de nombreuses charges. Aujourd’hui, l’État de Vaud accumule les réserves et présente année après année des excédents de comptes alors que les Communes tirent la langue, rappelle Philippe Jobin, président du groupe des députés UDC et membre du comité d’initiative, mais la majorité rose-verte du Conseil d’État n’entend pas rendre la pareille aux Communes. Notre initiative a donc été lancée pour rétablir la justice fiscale et redonner aux Communes leur juste part ».

Le Conseil d’État rose-vert se sert dans la poche des autres

Kevin Grangier, président de l’UDC du Canton de Vaud, a décrit la pratique actuelle comme étant la mise en œuvre du socialisme. « En clair, le Conseil d’État rose-vert sert sa clientèle électorale et finance le tout en allant puiser dans la poche des autres. Karl Marx n’aurait pas mieux fait ! ». Le canton de Vaud est devenu un véritable laboratoire d’expérimentation du socialisme.

Lors des débats au Grand Conseil à la fin 2020, l’UDC avait tenté d’amender le projet de loi présenté par le Conseil d’État dans le sens voulu par l’initiative afin que cette expérimentation socialiste qui se sert des Vaudoises et des Vaudois cesse. Malheureusement, et malgré la prétendue majorité de droite au Grand Conseil, les amendements UDC avaient été minorisés. L’initiative déposée ce jour permet enfin de corriger cette injustice qui frappe les Communes et les contribuables.

Qui paie, commande !

Aux yeux de l’UDC, il faut rétablir le principe « qui paie, commande ! » afin que le Conseil d’État soit mis face à ses responsabilités et qu’il puisse en répondre pleinement. C’est une question de transparence et de démocratie. L’initiative « SOS Communes » réhabilite ce bon principe de gouvernance et n’exige en rien la suppression de prestations étatiques, mais demande que celles et ceux qui en décident de la mise en œuvre soient aussi garants de leur financement.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord