Participer
Communiqué de presse

Les personnes non-qualifiées à la vaccination ne doivent pas être laissées pour compte !

L’introduction du certificat Covid obligatoire dans plusieurs secteurs de notre quotidien pose de nombreux problèmes et discrimine plusieurs couches de la population ; outre les personnes qui choisissent de ne pas se faire vacciner et dont l’opinion doit être respectée, certaines personnes ne sont pas « aptes » à être vaccinées (immunodéficience, allergies, greffés, etc.) et se retrouvent, de fait, privées de leurs libertés sans alternative. La députation UDC vaudoise s’inquiète de cette discrimination. Le député UDC Yann Glayre a déposé une question orale en ce sens.

Le certificat Covid obligatoire est un instrument politique liberticide qui discrimine non seulement celles et ceux qui ont une opinion différente du Conseil fédéral en termes de vaccination, mais aussi les personnes dont le profil médical ne permet pas d’être vaccinées. En clair, plusieurs personnes dans notre pays et dans notre canton se retrouvent de fait exclues de la société, en l’absence de choix et de possibilités. L’UDC demande donc au Conseil d’État de clarifier rapidement cette situation et de proposer des solutions concrètes et satisfaisantes pour ces personnes dont on a sacrifié les libertés. Cette situation démontre par ailleurs une fois de plus l’absence de bon sens moral et éthique découlant de cette obligation de montrer « patte blanche » sur la base de critères purement politiques. Pour l’UDC, il est temps de mettre un terme à cette dérive autoritaire ; le peuple aura le fin mot de l’histoire le 28 novembre 2021, date à laquelle elle se prononcera en votation populaire sur la loi Covid-19, loi qui pose les bases durables d’une obligation ad-aeternam du certificat Covid. À l’instar de l’UDC Suisse, l’UDC du canton de Vaud appelle la population à rejeter cette loi en votant NON le 28 novembre.

Un label de cybersécurité pour les communes, financé par l’État ?

Les députés UDC vaudois s’inquiètent également de la croissance des attaques informatiques, révélant au passage plusieurs failles de cybersécurité. Le député UDC Yann Glayre, qui avait déjà interpellé le Conseil d’État à ce sujet en 2018, revient aujourd’hui avec une motion demandant au Conseil d’État d’inciter financièrement les communes à se doter d’un label de cybersécurité, afin que ces dernières puissent moderniser leurs installations et renforcer la protection de leurs données et de leurs collaboratrices et de leurs collaborateurs.

Collaboration entre le Canton et les communes en matière de STEP

Certaines localités font face à une insuffisance en termes d’infrastructures de STEP. La députation UDC vaudoise souhaite en savoir davantage sur les mesures prises par le Canton face à ces manquements et quelles synergies et stratégies le Conseil d’État a mises ou compte mettre en place en collaboration avec les communes. Le député UDC Jean-Marc Sordet a déposé une interpellation étoffée en ce sens.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
compte postal
10-4168-3
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord