Participer
Communiqué de presse

Les commerçants, artisans et indépendants doivent être indemnisés dès la fin mars

De tous les travailleurs, les commerçants, artisans et indépendants sont les plus fragiles face à la crise actuelle. Les autorités politiques fédérales et cantonales doivent rapidement pouvoir débloquer des indemnisations pour ces professions qui ne bénéficient pas de couvertures sociales garantissant les revenus. Sans prise en charge urgente, des dizaines de milliers de travailleurs seront en incapacité financière d’ici quelques semaines.

L’UDC Vaud est parfaitement consciente que l’ensemble des travailleurs sont impactés par la crise actuelle et que nombreux seront celles et ceux qui verront leurs revenus diminués ces prochaines semaines.

Toutefois, face à l’épidémie, tous les travailleurs ne sont pas à la même enseigne. Les employés de la fonction publique ont la garantie de percevoir leurs salaires, les employés du domaine privé bénéficient de mesures sociales (chômage partiel) aptes à garantir de revenus suffisants mais les commerçants, artisans et indépendants sont exposés à des pertes importantes et ne bénéficient d’aucune protection salariale ou sociale permettant d’affronter les dures semaines qui sont devant nous.

Ces derniers jours, les autorités politiques fédérales et cantonales ont annoncé que des fonds permettant des indemnisations seront disponibles. Toutefois, les autorités n’ont pas été très explicites quant au sort réservé aux commerçants, artisans et indépendants. Avec l’USAM, l’UDC demande que le principe « PME first » s’applique.

L’UDC Vaud prie les responsables politiques de rapidement communiquer leurs intentions et leurs capacités financières pour venir en aide aux travailleurs indépendants menacés dans leur survie. Permettre aux indépendants de pouvoir accéder au chômage partiel serait une piste à suivre. Aux yeux de notre parti, les autorités politiques doivent agir rapidement afin de pouvoir être déjà opérationnelle d’ici la fin du mois de mars.

Etant donné la suspension des travaux du Grand Conseil, l’UDC Vaud ne peut déposer de postulat demandant ce plan urgent. Elle prie donc le Conseil d’Etat de prendre l’initiative et de communiquer encore cette semaine à ce sujet.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord