Participer
Communiqué de presse

LE LOUP EST DANS LA BERGERIE : QU’ATTEND LE BERGER POUR LE CHASSER ?

En l’espace de quelques jours, pas moins de cinq attaques de loups contre du bétail, principalement des veaux, ont été recensées le long du Jura vaudois. Le député de Bassins et agriculteur Maurice Treboux a dû déplorer la mort d’un jeune veau de huit mois, littéralement massacré sur son alpage, le 27 juillet dernier. L’UDC Vaud demande que le Conseil d’État prenne des mesures urgentes pour éviter que le carnage continue.

Depuis plusieurs années, l’UDC ainsi que d’autres acteurs de la vie agricole et rurale mettent en garde contre la réintroduction tolérée du loup dans les Alpes et le Jura suisses. Il est de notoriété publique que ce prédateur s’en prend fréquemment au bétail dans les alpages en laissant parfois un véritable carnage derrière lui.

Désormais, les Vaudoises et les Vaudois ont la démonstration que les craintes et avertissements de l’UDC étaient totalement fondés. Il est inadmissible que de nombreux veaux et leurs propriétaires soient les victimes d’une vision dogmatique de l’environnement de la sauvegarde de l’écosystème. L’UDC Vaud demande que le Conseil d’État prenne des mesures immédiates pour protéger le bétail des attaques du loup et prévenir d’un possible carnage dans les alpages vaudois.

Tout laisse penser que le loup continuera à tuer

« En très peu de temps, pas moins de cinq bovins sont morts à la suite d’attaques de loup dans le secteur du Pied-du-Jura et de la Vallée de Joux. Si rien n’est rapidement entrepris par le Conseil d’État, on peut redouter que les pertes animales soient nombreuses d’ici quelques mois. Il faut agir rapidement pour protéger nos troupeaux avant que la situation ne devienne incontrôlable », prévient le député de Montricher et agriculteur Sylvain Freymond.

L’UDC demande donc que le Conseil d’État autorise des mesures urgentes de protection des troupeaux contre le loup, respectivement qu’il autorise le tir, afin de mettre un terme à ce carnage. De plus et de manière complémentaire, le groupe UDC au Grand Conseil – malgré ses nombreux avertissements et ses propositions passées – interviendra une nouvelle fois à la rentrée politique en espérant enfin être entendu et permettre la fin de ces carnages dans les troupeaux des alpages vaudois et la mort d’animaux dans d’atroces souffrances.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
compte postal
10-4168-3
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord