Participer
Communiqué de presse

Le Grand Conseil n’est pas à la hauteur des enjeux pour les cafetiers-restaurateurs

Hier, le Parlement a adopté une résolution qui demande la réouverture progressive des cafés-restaurants sans pour autant dire à partir de quand. En clair, c’est une résolution qui fait « pschiiittt ». Pour rendre la résolution pertinente, le député d’Epalinges, Yann Glayre, a déposé un amendement pour remplacer la notion de réouverture « dès que possible » par une date précise, soit le 01.12.2020. Ainsi, cette résolution aurait eu un véritable effet. Or, l’amendement a été balayé par tous les partis, sauf l’UDC, puis la résolution a été acceptée. Il est regrettable que la majorité des députés adoptent une posture qui ne conduit qu’à l’imposture.

Depuis la fin du mois d’octobre et les menaces de fermetures des cafés-restaurants par le Conseil d’Etat, l’UDC s’est engagée de toutes ses forces contre leur fermeture. Puis, depuis le 4 novembre, notre parti exige leur réouverture. Lors de sa séance de hier, le Grand Conseil a manqué l’occasion d’offrir des perspectives réjouissantes aux cafetiers-restaurateurs de notre canton en indiquant une date qui aurait eu le mérite d’éclaircir les choses. Finalement, les professionnels concernés ne sont pas plus avancés aujourd’hui qu’ils ne l’étaient hier. Dans la perspective de la conférence de presse du Conseil d’Etat cet après-midi, l’UDC réitère son amendement de hier et demande la réouverture des cafés-restaurants le mardi 1er décembre prochain.

Les nageurs continueront-ils à être discriminés ?

Le député de Lausanne et père d’un nageur au Lausanne-Natation, Philippe Ducommun, a pris la parole hier au Grand Conseil pour s’enquérir de la prochaine réouverture des piscines dans notre canton. En effet, après avoir fermé toutes les installations sportives depuis un mois, le Conseil d’Etat a autorisé l’ouverture des salles d’entraînement mais pas celle des piscines, qui sont – pour des raisons encore indéterminées – discriminées.

Ainsi, l’UDC s’est fait la porte-parole des attentes des milieux de la natation en portant leur message par la voix de Philippe Ducommun et notre parti attend désormais que les piscines puissent rouvrir au même que toutes les autres installations sportives.

Ne pas passer les foires et comptoirs par pertes et profits

Plusieurs manifestations, foires et comptoirs de notre canton ont dû abruptement cesser leurs préparatifs au mois de mars dernier, au moment du confinement. Si plusieurs ont pu limiter leurs frais, certains cas de rigueur – comme le Comptoir du Nod-vaudois – qui avaient engagés tous leurs frais au moment du confinement, nécessitent une aide des collectivités publiques pour éviter purement et simplement la faillite.

Aux yeux de l’UDC, ces rencontres populaires sont indispensables à l’économie locale et à l’intégration sociale, d’autant plus à l’heure d’internet et du e-commerce. C’est pourquoi le député de Montricher Sylvain Freymond est intervenu hier matin au Grand Conseil. Notre parti demande au Conseil d’Etat d’inclure les foires et comptoirs dans les prochaines aides.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
compte postal
10-4168-3
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord