Participer
Communiqué de presse

Le Grand Conseil arnaque une nouvelle fois les Vaudoises et les Vaudois

Cet après-midi, la majorité du Grand Conseil a soutenu une réforme qui augmentera de cinq fois le prix du kilowattheure dans notre canton. Les locataires, les PME et les communes sont les principales victimes de cette nouvelle arnaque. Seul le groupe des députés UDC s’est opposé fermement à une nouvelle augmentation des charges financières au nom du climat de schizophrénie qui règne actuellement au Parlement vaudois.

Actuellement, la taxe vaudoise sur l’électricité est plafonnée à 0.2 ct/kWh. Désormais, elle sera au minimum de 0.6 ct/kWh, soit une augmentation de 300% de la taxe actuelle. Pire, la nouvelle loi permettra à la majorité de gauche du Conseil d’Etat d’augmenter la taxe à 1.0 ct/kWh. Nul doute, que la gauche du gouvernement saura exploiter l’ensemble de la marge de manœuvre offerte par la loi pour détrousser les Vaudoises et les Vaudois.

En première ligne, les locataires sont les victimes de ce pickpocket, car les régies leurs feront supporter le poids des 300% d’augmentation de la taxe en question. Les entreprises, dont les très nombreuses PME vaudoises, seront également victimes de cette arnaque qui péjore la compétitivité de la place économique vaudoise.

Contribuables et écoresponsables priés de passer à la caisse
Pire, les communes – grands consommateurs d’électricité en raison de l’éclairage urbain – verront leur facture d’électricité augmenter significativement. Ces nouvelles charges seront sans aucun doute reporter fiscalement sur les contribuables vaudois.

Enfin, et c’est le comble, les Vaudoises et les Vaudois qui au nom de l’écologie ont récemment acquis une voiture électrique, sont gravement prétérités par la décision du Grand Conseil.

Pour l’UDC Vaud, il ne fait malheureusement aucun doute que la schizophrénie autour des taxes pour prétendument lutter contre le réchauffement climatique ne fait que commencer. Notre parti ne baissera pas les bras et luttera constamment contre toutes dérives politiques qui arnaquent les Vaudoises et les Vaudois.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord