Participer
Communiqué de presse

La facture sociale se transforme en fracture sociale pour les communes vaudoises

Cet après-midi, le Grand Conseil a débuté l’examen du budget 2021 de l’Etat de Vaud qui, cette année, est accompagné d’un projet de loi minimaliste du Conseil d’Etat pour tenter de rééquilibrer la facture sociale. Pour rappel, la politique sociale est décidée par l’Etat cantonal mais la facture est ensuite répartie entre l’Etat et les Communes vaudoises. Or, les charges de cette facture sont devenues insupportables pour les communes et l’UDC exige que l’Etat cantonal reprenne à sa charge la totalité de la facture générée que sa prétendue générosité sociale : qui paie commande !

Après plusieurs années de mutisme gouvernemental, un accord minimaliste a été convenu entre le Conseil d’Etat et l’Union des communes vaudoises pour soulager les charges de ces dernières. Or, l’accord est minimaliste, ses effets sont insuffisants et – surtout ! – l’Etat ne reprend pas exclusivement à sa charge ladite facture sociale.

C’est pourquoi l’UDC s’engagera durant tout l’examen sur le budget 2021 pour que la facture sociale ne se transforme pas en fracture sociale pour les communes de notre canton. L’UDC exige que l’Etat de Vaud reprenne intégralement les charges qu’il génère en matière de politique sociale. Notre groupe politique déposera et soutiendra des amendements permettant de rééquilibrer les finances des communes de notre canton.

Moins de policiers mais plus de profs en 2021

L’Etat de Vaud prévoit de créer 350 nouveaux postes de travail en 2021, dont plus de 220 pour l’enseignement. Le Conseil d’Etat justifie, notamment, cette augmentation par la hausse démographique de notre canton. Or, il semble que si l’argument vaut pour les enseignants, il ne vaut pas pour les policiers. L’UDC s’inquiète pour les policières et les policiers qui subissent des conditions de travail de plus en plus pénibles et qui sont de moins en moins soutenus – la récupération par la gauche majoritaire d’un prétendu racisme systématique est un pur scandale – par les élites politiques. Les agents de police semblent être les laissés-pour-compte du Conseil d’Etat.

Election d’une nouvelle juge cantonale UDC

En début de session, la majorité du Grand Conseil a soutenu la candidature de Mme Mélanie Chollet, présentée par l’UDC pour accéder à une fonction de juge au Tribunal cantonal. Mme Chollet est actuellement la présidente du Tribunal d’arrondissement de Lausanne et entrera en fonction au début de l’année 2021. La Direction de l’UDC Vaud adresse ses félicitations à la nouvelle juge cantonale et lui souhaite beaucoup de plaisir dans l’exercice de son important et nouveau mandat.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord