Participer
Communiqué de presse

La CEP s’impose pour faire la lumière sur l’opacité du système mis en place à l’Hôpital Riviera-Chablais

Aux vues des difficultés financières alarmantes et de la gestion calamiteuse de l’Hôpital Riviera Chablais (HRC), le groupe UDC demandera lors de la séance du Grand Conseil de demain, de concert avec le Groupe PLR et le Groupe Vert’libéral, qu’une commission d’enquête parlementaire (CEP) soit instituée afin d’établir les faits du fiasco de la gestion de l’HRC par la direction socialiste de la santé

Le groupe UDC a soutenu, lors de la séance du Grand Conseil du 12 mai écoulé, le décret demandant, d’une part une prolongation de la garantie temporaire de 45 millions de francs (60 millions au total répartis avec l’État du Valais), et d’autre part une garantie complémentaire de 60 millions de francs (80 millions au total répartis avec l’État du Valais). Notre parti a soutenu ce décret afin que le personnel soignant ne soit purement et simplement laissé sans aucun salaire. En effet, notre parti ne saurait tolérer que des collaboratrices et collaborateurs qui – faut-il le rappeler – dénoncent vainement depuis bien longtemps la direction de l’HRC, soient privés de revenus à cause de cette même direction.

Post tenebras lux (après les ténèbres, la lumière)

Afin de déterminer les dysfonctionnements dues à l’opacité de la direction socialiste, et compte tenu de l’ampleur des difficultés financières de l’HRC et de l’important soutien financier apporté par les collectivités, l’UDC, de concert avec le PLR et les Vert’libéraux, demande l’institution d’une CEP. Notre parti exige des éclaircissements sur les points suivants :

• La gouvernance et la transparence dans la direction du projet (étude, mise en œuvre de la construction, suivi de la construction, installation et mise en œuvre de l’exploitation)

• L’échange d’informations, les relations entre les différentes entités du management (Conseil de direction, Conseil d’administration établissement, services étatiques, Conseil d’Etat)

• Le contrôle et la gestion des coûts de construction • Le contrôle, le suivi et la validation des crédits obtenus et la transparence des informations financières y relatives

• Le dimensionnement de l’hôpital lui-même, soit l’étude des ratios, coûts d’exploitation, capacités/besoins des soins dans la population concernée

• L’analyse des raisons pour lesquelles la Commission des finances du Grand Conseil n’a pas été immédiatement informée de la situation préoccupante de la trésorerie ; corollairement, analyser pour quelles raisons les sous-commissaires Cogest/Cofin délégués sur place au mois de février 2020 n’ont pas obtenu d’informations quelconques sur ces préoccupations financières, pas plus d’ailleurs que les sous-commissaires à la gestion (voir le rapport Coges 2019, p. 84 ss).

 

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord