Participer
Communiqué de presse

« JE SUIS LE CANDIDAT DU POUVOIR D’ACHAT »

Fort du succès des trois premiers numéros, l’UDC Vaud publie ce matin la quatrième édition de son journal d’information « LIBERTES », disponible en supplément du « Lausanne Cités ». Ce numéro met à l’honneur notre candidat au Conseil d’État, Michaël Buffat qui expose sa vision et ses priorités en vue des élections du 20 mars prochain. Notre candidat, qui a un pied dans le Gros-de-Vaud et un pied dans le Grand Lausanne, porte l’espoir d’un renversement de majorité et le retour à une politique ambitieuse pour l’emploi, la mobilité et le pouvoir d’achat dans notre canton.

Interrogé par notre journal « LIBERTES », Michaël Buffat présente sa vision pour notre canton avec, comme principal objectif, l’augmenter du pouvoir d’achat des Vaudoises et des Vaudois. Pour notre candidat, un franc est un franc et avant de le dépenser ou de le taxer pour le redistribuer, il faut le gagner. Ce principe, apparemment oublié par la majorité de gauche actuelle, est rappelé par Michaël Buffat, qui cite Lausanne en exemple : « La qualité de vie des Lausannois s’est passablement détériorée. La dette par habitant y est énorme et tout a été entrepris par la majorité de gauche du Conseil d’État et de la Municipalité pour privilégier sa clientèle électorale au détriment des entreprises, des commerçants, des restaurants et celles et ceux qui travaillent. Je suis le candidat du pouvoir d’achat ».

Loi Covid-19 : « Il faut reconstruire notre cohésion »

Dans ce numéro, le chef du groupe UDC à Lausanne, Valentin Christe dénonce l’absurdité des mesures sanitaires imposées par nos autorités et tout particulièrement le certificat Covid. « On mesure combien le pass sanitaire n’a aujourd’hui plus rien de sanitaire : il est devenu un instrument de contrainte dont l’administration et le politique se servent à loisir pour faire plier quiconque ne se conforme pas à leurs vues ». L’UDC appelle à voter NON à la discrimination qu’induit le certificat Covid, qui est au cœur du durcissement dangereux de la loi Covid.

Notre journal donne également la parole au vice-président de l’UDC Vaud Yohan Ziehli qui démontre que les accusations d’Amnesty International étaient infondées ainsi qu’au président du Conseil communal lausannois Nicola di Giulio et au conseiller communal Fabrice Moscheni sur des sujets d’actualités.

Enfin, notre président cantonal Kevin Grangier, consacre son éditorial aux méthodes alarmantes des partisans de la cancel culture. Il y dénonce les autodafés de livres organisés à l’étranger, dont des bandes-dessinées telles que Tintin, Astérix ou Lucky Luke, dont les valeurs sont prétendument jugées non-conformes au progressisme. Kevin Grangier rappelle que l’élimination d’œuvres littéraires n’est malheureusement pas une première historique, car d’autres « cancel culture » y ont déjà eu recours au XXe siècle. Il met en garde contre ce phénomène et ses conséquences.

Soutenez la diffusion du journal LIBERTÉS et défendez vos idées !

Permettez à vos idées d’être vues, entendues et défendues à Lausanne en soutenant l’édition et la diffusion du journal LIBERTÉS. Pour concrétiser votre soutien, contactez le secrétariat général de l’UDC Vaud à l’adresse secretariat@udc-vaud.ch. L’édition actuelle est disponible sur le site de l’UDC Vaud.

Découvrez le quatrième numéro de LIBERTES ici : 211103-Tout-menage-UDC-LausanneCites

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
compte postal
10-4168-3
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord