Participer
Communiqué de presse

Elections fédérales : l’UDC affaiblie mais pas abattue

L’UDC a pris acte du choix des Vaudoises et les Vaudois d’entamer un virage à gauche en soutenant massivement les partis écologistes lors des élections fédérales de ce dimanche. Notre parti ne peut être que très déçu des résultats. Le score des listes principale et jeune a nettement diminué par rapport à 2015 laissant filer le 4ème siège du parti.

C’est un constat clair. Notre parti n’a pas pu stopper la vague verte, annoncée depuis des mois, qui a déferlé sur l’ensemble du pays. Il s’agit d’une situation préoccupante pour l’UDC puisque ce sont sans aucun doute les citoyens de ce pays qui seront les grands perdants de l’opération et devront passer à la caisse ces prochaines années avec l’instauration de taxes et impôts. Il est regrettable que les questions climatiques, qui certes préoccupent avec raison la population, n’aient laissé aucune place aux autres sujets majeurs tels que l’accord-cadre qui cherche à contraindre la Suisse à se faire imposer des règles  de l’UE ou l’immigration toujours aussi massive que subit notre pays.

Déçu mais pas abattu, notre parti devra forcément se remettre en question et prendre les mesures qui s’imposent pour revenir plus fort, sans toutefois tourner sa veste ou renier ses valeurs. Ces résultats doivent encore être analysés dans le détail et serviront de base pour nous permettre d’avancer.

Lors du Congrès de ce jour à Combremont-le-Grand, le président Jacques Nicolet a annoncé officiellement et tel qu’il l’avait fait savoir, qu’il quitterait la présidence du parti en fin d’année. Si les résultats espérés n’ont pas été au rendez-vous lors de ces élections, Jacques Nicolet aura su rétablir une stabilité et une sérénité au sein de l’UDC Vaud depuis son entrée en fonction en janvier 2016.  Nous le remercions d’ores et déjà pour tout le temps passé à œuvrer pour le parti sans compter ses heures. Nous félicitons les trois sortants UDC réélus, Jean-Pierre Grin, Jacques Nicolet et Michaël Buffat et comptons sur eux pour défendre nos intérêts au sein d’un parlement gauchisé qui ne nous fera pas de cadeaux, à commencer dans le dossier de l’accord-cadre avec l’EU.

Concernant le second tour au Conseil des Etats, notre Congrès a décidé d’optimiser les chances de la droite en ne se représentant pas au second tour et en soutenant la candidature d’Olivier Français. Pour l’UDC, il est inenvisageable de favoriser l’élection de la candidate socialiste Ada Marra qui est aux antipodes des valeurs que nous prônons et pour laquelle « la Suisse n’existe pas ». Le parti estime important de limiter la progression de la gauche tant que faire se peut et le candidat PLR est le mieux placé pour conserver le siège de droite à la Chambre haute.

La défaite subie est lourde, également pour le PLR ou pour le PS qui enregistre son pire résultat depuis plus de 100 ans. Toutefois notre parti, avec 54 sièges au national, reste largement le premier parti du pays. L’UDC Vaud remercie ses électeurs, l’ensemble de ses candidats et tous les gens qui ont œuvré durant cette campagne. Notre parti continuera quoi qu’il arrive son engagement pour préserver les libertés et le pouvoir d’achat des citoyennes et des citoyens suisses.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord