Participer
Communiqué de presse

Comptes 2019 : une satisfaction de façade

L’UDC Vaud prend connaissance des comptes 2019 avec le même scepticisme que les années passées. Les charges sociales continuent leur ascension et la dette atteint un milliard de francs. Comme d’habitude, le Conseil d’Etat à majorité de gauche se félicite de terminer l’année sur des comptes excédentaires, malgré son incapacité à endiguer la vague des charges sociales. L’UDC craint que la crise actuelle soit le prétexte à tous les excès et ne tolérera aucune démesure dans l’élaboration du budget 2021.

Les comptes présentés ce matin par le Conseil d’Etat se situent dans la droite ligne des comptes présentés depuis le basculement de majorité en 2012 : augmentation constante des charges de l’Etat, en particulier celles du social ainsi que l’augmentation de l’endettement. Si l’augmentation des charges sociales n’est pas (plus) un scoop, il apparaît désormais qu’elles seront définitivement hors de contrôle. Dans le contexte de la crise actuelle, l’incapacité du Conseil d’Etat à contenir les charges sociales ces dernières années aura l’effet d’une bombe à retardement.

Or, il est à craindre que les mesures d’urgence soient le prétexte à tous les excès et à toutes les compromissions en matière financière. Si l’UDC salue – et même réclame – des mesures aptes à soulager les entreprises vaudoises, elle n’acceptera aucun laisser-aller au moment d’établir le budget 2021 et au moment de boucler les comptes 2020. Entre autres mesures, l’UDC Vaud rappelle, selon les termes de son communiqué de presse du 3 mars 2020, qu’elle sera particulièrement attentive aux dons et subventions accordés par les services de l’Etat.

Repoussé le Plan climat à la prochaine législature et prioriser les communes

Le Conseil d’Etat a repoussé la présentation de son Plan climat au 3 juin prochain et son financement pour l’exercice 2021. Aux yeux de l’UDC, ce plan n’est pour le moment pas une priorité et doit être reporté à la prochaine législature afin de ne pas alourdir plus que nécessaire le fonctionnement et les finances de l’Etat.

Il va sans dire que notre parti approuve sans réserve le montant de liquidités affecté dans les comptes 2019 pour lutter contre l’épidémie, et tient à rappeler son soutien aux entreprises et aux services médicaux de notre canton qui travaillent sans relâche pour notre population.

Aux yeux de l’UDC, en plus des actuelles mesures d’urgence, la priorité doit aller aux communes vaudoises, notamment à la facture sociale, selon les termes de la motion Rapaz acceptée en 2019. Il est hors de question que les communes soient les victimes collatérales de la crise actuelle et que les relations entre elles et l’Etat soit reportée aux calendes grecques.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord