Participer
Communiqué de presse

CHAR AGRICOLE BRÛLÉ : L’UDC RÉITÈRE SON SOUTIEN À NOS AGRICULTEURS MILITANTS

L’UDC Vaud a appris, avec une totale consternation, l’incendie criminel d’un char agricole qui soutenait une bâche de campagne contre les deux initiatives phytos du 13 juin prochain. Cet acte intolérant et inquiétant est la conséquence d’une escalade de la désobéissance civile légitimité par la majorité de gauche au pouvoir dans notre canton. En s’obstinant à ne pas vouloir combattre la désobéissance civile, nos autorités ont alimenté et encouragé les actes illégaux dans notre canton et, désormais, c’est la sécurité et la santé des Vaudoises et des Vaudois qui est en jeu. L’UDC ne peut en aucun cas tolérer de tels agissements dans le cadre d’un débat démocratique et exige de nos autorités des actions concrètes afin que cesse enfin l’impunité sur notre sol.

En lieu et place de mener campagne de manière démocratique, les écolos-terroristes ont bouté le feu dimanche soir à un char agricole et ont mis sciemment la vie et la santé d’autrui en danger. Cette opération violente sur le sol vaudois s’inscrit dans la continuité d’autres actions violentes, tels que l’attaque contre des camions de pompiers, la ZAD du Mormont, les alertes à la bombe dans les écoles professionnelles ou le sabotage de la ligne à haute-tension à Gland.

Aux yeux de notre parti, ce nouvel acte de vandalisme s’ajoute au bilan catastrophique de Béatrice Métraux et de la majorité rose-verte du Conseil d’Etat. L’UDC condamne les auteurs de ces agissements criminels et exige de nos autorités un signal fort afin de rétablir l’ordre dans notre canton.

L’UDC soutient le monde paysan et les régions périphériques

Afin de soutenir l’ensemble du monde agricole, l’UDC réitère son opposition à ces deux initiatives phytos extrême ainsi qu’à l’initiative CO2. En cas d’acceptation de ces initiatives, les acteurs agricoles ne seraient plus en mesure de remplir leur mission de base, et l’approvisionnement de la Suisse en denrées alimentaires saines, sûres, de qualité et produites de manière durable.

De même, initiative sur le CO2 discriminerait principalement la population des campagnes qui n’a d’autres choix que d’utiliser des véhicules privés pour se déplacer. Déterminé, à défendre la liberté des modes de transport, l’UDC s’engage aux côtés du monde rural qui serait durement touché par cette taxe aussi démesurée qu’inutile.

Notre parti, particulièrement attaché à une répartition de la population sur l’ensemble de notre territoire, s’oppose fermement à cette discrimination qui créerait deux catégories de citoyens. L’UDC invite donc l’ensemble des citoyens Vaudois à rejeter ces trois initiatives extrêmes, néfastes et inutiles.

partager l’article
en lire plus
Soutenez-nous!

IBAN:
CH 59 0900 0000 1000 4168 3

Contact
UDC Vaud, Secrétariat général, Rue de la Louve 1, 1003 Lausanne
téléphone
021 806 32 90
E-Mail
compte postal
10-4168-3
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord